Amnésie temporaire

dimanche 21 août 2005

Eugen Drewermann

Où comment découvrir un penseur en en cherchant un autre.

Alors que je cherchais des informations sur Edgar Morin et la complexité, je suis arrivé sur le site de Claude Rochet, énarque dont le site est consacré aux sciences de la complexité et à la philosophie politique. Sur sa page principale, il a placé le texte suivant :

Il arrive un moment où la question n'est plus de continuer à accumuler de nouvelles connaissances, de nouveaux discours, d'autres théories encore; tout à coup il s'agit de trouver, avec sa passion, son désir, son instinct, un point fixe d'où l'on puisse maîtriser les choses. La question n'est plus de l'origine des choses et de leur fonctionnement; la question urgente devient soudain celle du sens de ces données (...)

On fait alors l'expérience que ce point vers lequel tout converge, ce centre de la signification de toute chose accessible à la connaissance, ce n'est pas par un effort d'énergie qu'on y accède, au contraire: toute attitude active d'acquisition de connaissances doit céder le pas à une paisible attitude de contemplation, d'écoute, de vision, de descente en soi.

Cette seule chose essentielle, on ne peut pas la forcer, c'est une rencontre, quelque chose qu'on trouve sans le chercher.

Le sens de toute choses, on ne peut l'inventer; la raison dernière des choses, on ne peut la fonder sur la raison: lorsque l'on rencontre cet essentiel, on a le sentiment d'une unité dernière, suprême, le sentiment (...) d'avoir trouvé ses repères, son équilibre intérieur, où tout questionnement est désormais inutile.

L'unique chose qui soit essentielle est enfin trouvée. Et à partir de cette chose, il est enfin permis de vivre.

DrewermannIntrigué, et curieux que je suis, j'ai suivi le lien en bas de page pour en apprendre un peu plus sur l'auteur. Il s'agit de Eugen Drewermann, prêtre, théologien et psychanalyste jungien allemand. Sacré mélange !!

A l'heure des JMJ et de l'exhaltation retransmise en mondovision, cet auteur de quelque soixante ouvrages n’a de cesse de démolir pierre par pierre l’édifice romain, de s’attaquer à ses dogmes et de « libérer la foi de la papauté » comme l'indique cet article du Monde Diplomatique qui lui est consacré en juillet 1997.

Lors de son passage dans une université canadienne, il lui a été posé la question de savoir quelle serait la religion de l'avenir.

"Ce sera une religion qui répondra à trois conditions, a répondu le théologien. Elle devra d'abord inclure la dimension psychologique. Quand les hommes et les femmes que je reçois en consultation parlent de Dieu, ils en viennent tôt ou tard à parler de leur père ou de leur mère... Cela m'attriste beaucoup. Deuxièmement, la religion de l'avenir devra être écologiquement intégratrice. C'est une exigence de l'époque moderne depuis Darwin. La religion et l'éthique sont anthropocentriques. Enfin, la religion de l'avenir sera interculturelle. Actuellement, pour devenir chrétien, il faut d'abord devenir occidental."

Un programme intéressant à mon avis. Quant à Edgar Morin, il n'est certainement pas sur edgar-morin.com. ;-(



samedi 20 août 2005

Le Dalaï Lama à Rennes

Où comment la vacuité de l'existence nous est révélée.

L'info a été publiée dans le Ouest-France du 18 août :

L'association « Océan de Sagesse Rennes 2006 » (qui réunit les congrégations Dachang Vajradhara Ling, Pel Drukpai Tcheutsok et l'association du Centre d'études de Chanteloube) a demandé il y a plusieurs mois à Sa Sainteté le dalaï-lama de venir à la rencontre des habitants de l'Ouest. Un voyage à but éducatif qu'il a accepté. Il sera à Rennes du dimanche 16 au vendredi 21 juillet 2006. Son programme : une journée pour la paix, avec une conférence publique sur le thème « Paix intérieure, paix universelle », puis quatre jours et demi d'enseignements.

Et un site web a été créé : http://www.dalailama-rennes2006.fr/.

dalaï lama



Calendrier

« décembre 2005
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031